Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
INFO DU FASO
INFO DU FASO
Menu
LA MARMITE DE SARAN SEREME : UN VERITABLE LABYRINTHE

LA MARMITE DE SARAN SEREME : UN VERITABLE LABYRINTHE

Devenue une haute personnalité sous le pouvoir de Roch Kaboré, Saran Sérémé demeure une femme aux visages multiples et controversés tant dans la sphère politique, l’arène de la société civile et de sa vie au foyer. Certains diront pourquoi aborder certaines lignes de la vie privée de nos personnalités, mais si nous fermons les yeux sur l’immoralité, la jeunesse en prendra pour faire des exemples et bienvenue la déchéance morale. Dans les pays de grande démocratie la vie privée des dirigeants est épluchée par la presse sans être inquiétée, ce qui leur permet d’avoir des hommes et femmes responsables à la tête de leurs institutions d’où leurs forces

 

Activiste sous l’ère de la révolution de Thomas Sankara, puis fervente militante du Congrès pour la Démocratie et le Progrès de Blaise Compaoré, elle a occupé le poste de député à l’assemblée nationale sous la coupe de Roch Kaboré, président de l’assemblée nationale de l’époque. Elle a su dès lors manœuvrer pour se faire une place au parlement de la CEDEAO.

En plus des activités parlementaires, plusieurs autres services seraient rendus à ses  homologues de la sous-région, qui lors des sommets jouissaient pleinement de certaines jeunes filles qui gravitaient autour de Saran Sérémé. Certaines en témoignent toujours mais restent amères vis-à-vis de leur patronne parce que les retombés ne leurs profitaient pas. Provoquant parfois de fortes disputes. Ce fut le cas lors d’une des éditions du « Festival international de lutte africaine, danse et chants au Sourou (FESTILADC) » organisée à l’époque par l’actuel Médiateur, le séjour des députés invités de la CEDEAO agrémenté par les jeunes demoiselles aurait valu plusieurs liasses de billets banques remis mais les concernée (jeunes filles) n’ont eu droit qu’à quelques miettes.

Beaucoup se demandent comment elle entretient sa belle vie de luxe sans activité formelle !

Et bien chères jeunes filles, l’image de certains politiques que vous voyez souvent sur vos petits écrans sont loin de la réalité et loin d’être de bons exemples.

Vous vous demandez si elle est mariée, et oui Saran Sérémé est épouse Séré, mais le mari est contraint de découcher pour faire place aux libertés (politique, sexuelle) de toutes sortes de la maîtresse.

Aujourd’hui nommée Médiateur du Faso par le Président Roch Kaboré, dont certains soupçonnent l’existence d’une relation intime dans leur passé, Saran Sérémé Séré a su manœuvrer des acteurs de la société civile (Réseau Dignité) et des artistes pour atteindre son objectif juste après la disparition brusque de Salif Diallo.

Du vivant de l’ex président de l’assemblée nationale, elle n’obtiendrait jamais un tel poste sous le pouvoir du MPP.

Pour certains, c’est une manipulatrice de haut niveau, pour d’autres c’est une combattante qui lutte pour sa vie !

Nabole I.T /Parlons Du Faso