Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
INFO DU FASO
INFO DU FASO
Menu
RECRUTEMENT DE MILITAIRES RADIÉS, COLLUSION ENTRE LE MPP ET DENISE BARRY, SAFIATOU EST TRAQUÉE PAR TOUS LES MOYENS

RECRUTEMENT DE MILITAIRES RADIÉS, COLLUSION ENTRE LE MPP ET DENISE BARRY, SAFIATOU EST TRAQUÉE PAR TOUS LES MOYENS

Grande figure de la société civile burkinabé, Safiatou Lopez Zongo, porte parole adjointe du professeur Luc Ibriga, des organisations de la société civile pendant les échanges avec les chefs d'États et la communauté internationale après l'insurrection, et actuelle porte parole du mouvement Boribannah, fait face à une adversité féroce qui semble décidé à l'éliminer de la scène sociopolitique du Burkina Faso. Barry, lui s'est retrouvé sur le même terrain que ses amis d'hier, son péché originel.

 

Depuis l'an 2016 sous le régime de Roch KABORE, Safiatou Lopez Zongo a été plusieurs fois entendu par la police et subit 2 procès judiciaires. Lavée par son innocence face aux différentes plaintes, ses détracteurs ne manquent pas d'opportunités pour tenter son arrestation. Ces ennemis sont décidés cette fois-ci à l'associer au cas du colonel Denise Barry.

La dernière trouvaille est l'affaire du colonel Denise Barry, accusé pour tentative de déstabilisation du pouvoir KABORE. Annoncé plusieurs fois sur les réseaux sociaux comme étant arrêté, ces adversaires semblent chercher à mesurer l'opinion populaire avant de tenter son arrestation. Dans leur cabale judiciaire contre leurs anciens camarades, le régime KABORE ne fait pas dans ma dentelle.

Certains des militaires radiés en 2011 seraient recruté par le parti au pouvoir pour constituer une branche armée. Mais pour quoi faire ? D'autres sources nous laisse entendre que le parti essaie de constituer sa propre unité armée et de renseignements pour mieux contrôler leurs adversaires et les mouvements de certains activistes. 

Une autre source proche du dossier Denise Barry, nous affirme en appui que les problèmes du nouveau pensionnaire de la MACA ont commencé dès lors qu'il aurait tenté de recruter les mêmes éléments que le MPP pour constituer son réseau de renseignements militaire au compte de son cabinet. Cela semble vrai vu que le parquet militaire peine toujours à donner les raisons valables de son incarcération. 

 Beaucoup s'interroge sur l'avenir proche du pays, mais Roch KABORE et ses amis semblent préparer leur passage en force pour un second mandat en 2020 quelque soit le prix.

Jacques J.O